THE ASSASSIN

Parfois on peut faire preuve d’un enthousiasme un peu excessif pour un film, et retropédaler un peu le lendemain matin pour équilibrer un peu les choses, cela m’est déjà arrivé. En ce qui concerne The Assassin de Hou Hsiao Hsien, je n’ai pas été jusqu’à faire sauter le couvercle de ma théière comme Olivier Père dans sa critique pour Arte, mais pas loin. Je pense tout comme lui que c’est une des plus belles mises en scène et un des plus beau travail sur l’image vus au cinéma depuis des années. Je suis totalement d’accord avec Olivier Père pour dire que ce film est « à part » et qu’il fera date, mais j’ai simplement bu un verre d’eau avant d’exprimer mon immense plaisir et ma reconnaissante admiration devant une oeuvre pareille.

Share

Auteur : L'homme à la cloche

"La question que les temps veules posent est bien: qu'est-ce qui résiste? Qu'est-ce qui résiste au marché, aux médias, à la peur, au cynisme, à la bêtise, à l'indignité?" Serge Daney

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blocage des indésirables par WP-SpamShield