Merde, toi aussi tu nous quittes, Michel !

Michel Rocard

C’était important pour moi de savoir ce que pensait Michel Rocard. Pas capable de faire une nécro à chaud, pas assez de recul; je vous renvois à vos sources de confiance.

Les derniers phares et balises de la gauche que j’ai connus et respectés s’éteignent les uns après les autres, je n’aperçois plus ça et là que des pauvres lucioles qui s’agitent et frétillent dans leur t-shirt rose glamour : « Fuck me, fuck me,  I want to be famous ! ».

Entendu cette définition du « rocardisme » ce matin par Jacques Julliard :  » Faire passer la vérité avant ses vérités ».

Share

Auteur : L'homme à la cloche

"La question que les temps veules posent est bien: qu'est-ce qui résiste? Qu'est-ce qui résiste au marché, aux médias, à la peur, au cynisme, à la bêtise, à l'indignité?" Serge Daney

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires protégés par WP-SpamShield Anti-Spam