J’ai été, je suis et je serai toujours tout ce qui vous dérange.

Je suis un danseur. Je suis un pilier de boite de nuit.  Je suis un jouisseur. Je suis gay. Je suis bi. Je suis tri. Je suis trans. Je suis lesbien.  Je suis hétéro. Pire : je suis asexué. Et puis tiens, soy latino,  je suis noir. Je suis juif. Je suis maghrébin.  Je suis anar. Je suis réac. Je suis végétarien. Je suis contre. Je suis con. Je suis un footballeur trotskiste. Je suis obèse. Je suis chauve.Je suis anorexique.  Je suis sourd. Je suis handicapé. Je suis vieux. Je suis prof. Je suis cycliste.  Je suis pauvre. Je suis riche. Je mange du porc. Je ne respecte pas les choses sacrées. Je n’aime pas dieu. Je travaille le jour du shabbath. Je fume tout ce que je trouve. Je bois tout ce qui contient de l’alcool. Je bouffe pendant le ramadan. Je baise quand les autres bossent. Je ne me signe pas dans les églises. Je ne vous salue pas Marie, ni vous M. Lama, Dalaï. Je blasphème au volant. J’aime les femmes dévoilées. J’aime les hommes élégants.

Je hais la terreur et les terroristes. Je ne suis rien, mais je suis tout. Je suis tout ce qui vous insupporte. Je suis ce qui vous offense et vous rend malade de jalousie. Tout ce qui vous fait peur. Tout ce qui vous rend  dingue. Je suis des millions et des millions d’êtres humains formidables de par le monde et vous n’êtes qu’une maigre horde de macabres assassins sans gloire. Des vulgaires soudards endoctrinés . Des égorgeurs fanatiques à la petite semaine. Vous crevez un à un sans dignité dans vos actes immondes. Nous danserons sur vos tombes jusqu’au dernier.

Share

Auteur : L'homme à la cloche

"La question que les temps veules posent est bien: qu'est-ce qui résiste? Qu'est-ce qui résiste au marché, aux médias, à la peur, au cynisme, à la bêtise, à l'indignité?" Serge Daney

7 réflexions sur « J’ai été, je suis et je serai toujours tout ce qui vous dérange. »

  1. Je ne sais pas ce que je méprise le plus…
    L’homophobe athée de base ou l’homophobe qui en plus d’être un sale type est un lâche qui se cache derrière sa religion et se justifie par des « il est écrit que » et autres « il est dit que » qui forcément selon lui le dédouanent et le protègent de toute critique morale comme un bouclier magique.

  2. je partage cette colère.
    curieusement au même moment j’ai vécu une des expériences amoureuses les plus fortes de ma carrière : après 3h de mixe de danse de cris de joie de rire d’un public spontané hyper réceptif complètement surpris et scotché par la programmation et le mixe ‘ space echo ‘ j’ai reçu un standing ovation de plus de 3´ entièrement spontané sincère intense insistant fait de hurlements de bravo de sifflements d’applaudissements de signes des bras de cris de sourires de rires…
    incroyable ! au début j’ai trouvé ça drôle et sympa mais ça a duré tellement longtemps le message était tellement fort que soudainement l’émotion est montée en moi et j’ai du me retourner pour retenir les larmes.
    voilà à chacun son fusil d’assaut.
    Je précise : ce public avait entre 16 et 30 ans
    Patrick

  3. Nous irons cracher sur vos tombes …. et vous condamnerons à passer l’éternité avec Trump (Crual and unusual punishment–la constitution des Etats-Unis)

    1. Cracher ce n’est pas assez. Je préfère danser, et boire, et rire et éventuellement pisser….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blocage des indésirables par WP-SpamShield