Svetlana, oh joie !

Svetlana AlexievitchSvetlana Alexievitch est Prix Nobel de Litterature ! Je tiens LA FIN DE L’HOMME ROUGE pour un des plus beaux et des plus grands livres que j’ai lu ces dernières années. Merci à Ph. L. de me l’avoir fait découvrir. L’oeuvre de Svetlana Alexievitch a sa place à côté du Vie et destin de  Vassili Grossman et des plus grands auteurs slaves modernes. Elle possède un véritable génie de l’écoute et de la restitution de ce qu’elle a entendu. Son immense talent consiste à se faire complètement oublier pour nous mettre à sa place. Nous éprouvons le contact direct, brut, émotionnel, presque physique avec ceux qui racontent. Ils sont tellement humains que nous percevons le grain de leur voix, leur chaleur et même l’odeur de leur peau. iIs sont si proches de nous que nous recevons leur récit  en pleine figure, nous pourrions les étreindre et les toucher. Svetlana Alexievitch écrit à bout portant.

Share

Auteur : L'homme à la cloche

"La question que les temps veules posent est bien: qu'est-ce qui résiste? Qu'est-ce qui résiste au marché, aux médias, à la peur, au cynisme, à la bêtise, à l'indignité?" Serge Daney

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires protégés par WP-SpamShield Anti-Spam